Historique

En 2003, le Ministère du Travail et de l’Emploi, l’Association d’assurance accident (AAA), l’Inspection du travail et des mines (ITM), l’Union des Entreprises Luxembourgeoises (UEL), le LCGB et l’OGBL avaient signé une déclaration commune visant la promotion de la sécurité, de la santé et du bien-être des travailleurs. Ce plan d’action de lutte contre les accidents du travail portait sur les années 2003 à 2007.

 

Les principaux objectifs fixés par rapport à l’année 2002 étaient la réduction substantielle du taux de fréquence des accidents du travail et de trajet (10,66% en 2002) et le renversement de la tendance du nombre croissant des accidents de trajet (5.689 en 2002, soit 21,18% de l’ensemble des accidents reconnus en l’année 2002). Alors que ces objectifs avaient été atteints en 2007, les chiffres de 2014 montrent qu’ils ont depuis lors été largement dépassés. En effet le taux de fréquence des accidents du travail et de trajet est tombé à 5,37% et les accidents de trajet sont descendus à 3.516 cas, ce qui représente 17,54% de l’ensemble des accidents reconnus en 2014.